[Retour d’expérience] Nantes en Direct pour Android

Logo Nantes en Direct Contrairement à la version pour Windows Phone qui est en XAML (langage natif), Nantes en Direct pour Android est une application HTML.

Avec Android Studio, j’ai créé une application quasi-vide, avec une seule activité qui implémente une WebView.

L’application HTML est quant à elle hébergée sur Azure.

Exigences de développement

« Nantes en Direct » est une application simple : aggréger l’actualité nantaise.
Quand des personnes installent un produit offrant un service simple, elles s’attendent à que ce prédicat s’applique à tout : simplicité de compréhension, d’utilisation (ergonomie) et simplicité d’éxecution (performances).

Au final, mon exigence principale est que l’application doit aussi bien tourner sur un appareil Android bas de gamme qu’un Android performant de dernière génération.
En plus de cela, il faut aussi économiser sur la consommation de données.

Ergonomie

Infographiste, c’est un métier, et ce n’est pas le mien :/ Mais je voulais que Nantes en Direct propose une ergonomie simple et directement compréhensible.

Chaque article est composé de 7 éléments ou informations :

  • Le titre
  • L’origine
  • Le type (fait divers, politique, circulation…)
  • Date de publication
  • Lieu
  • Lien
  • Photo

Pas facile de loger toutes ces informations dans un espace restreint !
Depuis la première version, l’agencement n’a pas trop changé :

Article dans Nantes en Direct

De plus, il y a 3 grandes catégories d’article : Actualité, Sorties et Sport.
Hérité de Windows Phone, j’ai conservé la présentation en pages qui coulissent horizontalement.

Peut-être des expert en ergonomie auraient des remarques à faire, je suis ouvert !

Performances

Déjà pour débugger tout en s’assurer que l’appli fonctionnera sur des appareils pas chers, il faut… acheter un téléphone pourri ! J’ai choisi un Logicom à 50€ à la FNAC, avec une résolution de 480 * 800 et des spécificité au ras des pâquerettes.

Données

Soyons léger ! La liste des articles est générée dans le cloud sur un serveur Azure qui s’occupe de parcourir les sites d’information.

L’application mobile se contente simplement de lire le fichier XML qui en résulte.

What ? XML et pas JSON ?
Et oui, le XML hérite de la version WIndows Phone. Le framework .NET était à l’époque beaucoup à l’aise avec ce format que le jeune et arrogant JSON.

Prochainement je migrerai en JSON, notamment pour économiser encore plus sur la consommation de données.

Design plat et adaptif
Autre légereté : Le peu d’utilisation d’image…. Merci le flat design !
La aussi on gagne sur la conso data.

ned_capture

Combo HTML 5/CSS/jQuery
Enfin le développement web, tout ce qu’il y a de plus classique : HTML/CSS pour mettre en forme tout cela.
jQuery charge les données et adapte la taille des éléments pour être responsive design.

Je n’exclus pas d’utiliser bootstrap dans une version prochaine, histoire d’apporter un peu d’élégance à peu de frais.

Utilisation

Disponible au public depuis 3 mois, l’application a été téléchargée 269 fois, avec un taux de conservation de 77% (personne qui gardent l’application sans la désinstaller.)

On est loin des 2100 de Windows Phone ! Mais j’espère arriver rapidement à 5000 utilisateurs en tout sur Nantes.

Nantes en Direct pour Android

Nantes en Direct pour Windows Phone