Pourquoi avoir choisi Windows Phone pour mes applications mobiles ?

Au départ, j’avais commencé à développer pour Android. Hélas, le SDK pour la version 1.5 de cet OS n’était pas mûr, et l’utilisation d’Eclipse était une calamité. Au même moment, Microsoft annonçait le successeur de Windows Mobile : Windows Phone, avec un Framework dédié au jeu : XNA. Idéal !

Hormis le choix technique, il y avait le choix stratégique : il était plus simple de percer dans un marché jeune, où le nombre de part serait plus simple à grignoter. Sous Android, il y a beaucoup d’utilisateurs, mais aussi énormément d’applications ! Il est donc plus dur d’être visible.

Quand j’ai exposé ce point de vue à un collègue, il a fait un rapprochement avec la « matrice BCG » (Boston Consortium Group) :

matrice-bcg

Facilement, mes  premières applications (ColorSeeds et Snake7) sont devenues « Vache à lait » : Part de marché élevée, croissance ‘e (peu de maintenance et de mises à jour) = revenus intéressants (enfin, c’est relatif, on parle de quelques centaines d’euros).

L’équation était simple. Mais les choses ont changé avec l’arrivée de la concurrence : ma dernière application Hexx marche très mal. Malgré quelques investissements pour une meilleurs visibilité (pubs, promo) et des mises à jour courantes afin de répondre aux remontées des utilisateurs, les téléchargements sont faibles (mais avec de bonnes notes !). Je me retrouve avec un bon produit devenu un poids mort

Je dois donc réfléchir à un nouveau modèle économique. Pourquoi ne pas passer à l’application payante ? Qui ainsi se noiera moins dans pléthore d’applications gratuites ?

J’espère mettre en place tout cela cette année. En tout cas, certains portages sur Android sont en cours !